Le message précédent te parlait de mes sacs de noeuds et de mon projet de rideau en macramé.

Alors voilà, après avoir multiplié les essais, tentatives plus ou moins réussies

essaiLà, je me suis un peu fait penser à Pénélope : Jour pair, je noue, jour impair, je dénoue en râlant......

Et clairement, c'est bourré d'erreurs, mais si tu regardes de loin, hein, ça fait illusion (non ?)

Je déteste le noeud de cabestan !!!

suspensionLà, j'ai terminé 2 suspensions qui tiendront des paniers et pas des pots de fleurs, dans la chambre d'une adorable petite fille !

Du coup, j'ai agrémenté les éléments en bois de petits motifs au pyrograveur.

detailEt comme la photo précédente ne montrait pas vraiment la forme des suspensions, voici la forme !

 

J'ai pris les bobines par les bouts et découpé 59 fois 8 mètres ! avec des chats joueurs, tu devrais tenter, c'est marrant !

Attaché ces fils pliés en deux sur une barre de bois....

Ca donne ça une fois les noeuds en tête d'alouette faits et un rang de noeuds de cabestan pour fixer toutes les ficelles !

Rassurant, ça commence calmement !

debut

Sauf qu'en baissant les yeux, c'est........ moins rassurant !

Mais, j'ai constaté avec étonnement que les fils ne se mélangent pas (trop)

Ce travail nécessite de travailler debout, et d'avoir des bras loooooongs !

filsLe bouquin d'où j'ai tiré le modèle a, à mon avis, des lacunes dans les explications et j'ai encore râlé, noué, dénoué.... et constaté que bizarrement, le croquis est plus explicite que le texte !

Bref, après quelques heures, j'en suis là

rideauPhysiquement, un rang, maximum deux par jour, c'est bien assez !

Et comme je travaille devant une fenêtre, je me dis parfois que le voisin d'en face doit se demander si je m'entraîne pour un boulot de sémaphore !

Alors, on se retrouve dans quelques temps quand j'aurai un peu avancé ?